INVASION DE L’ARMÉE RUSSE EN UKRAINE

Solidaires avec l’Ukraine! Solidaires avec les Ukrainiens du Québec, du Canada
et du monde entier! La raison vaincra la folie meurtrière!

Plus d'information sur la page Facebook du président de l'Ukraine Volodymyr Zelensky https://facebook.com/zelenskiy.official

Ma mère, Lidia Cristea, en 2003, lors d’une croisière nocturne sur le fleuve Saint-Laurent à Québec. (Photo: LIC)

Mystérieux « jouets » brisés

Trois ans après avoir perdu sans préavis mon père, la mort vient de me voler aussi ma mère (photo). Elle souffrait de la maladie d’Alzheimer depuis quelques années et d’un cancer du foie très avancé et incurable. C’est une histoire infiniment triste, qui ressemble douloureusement à celle de plusieurs parents, grands-parents ou autres proches vivant au Québec ou dans nos pays d’origine. Une histoire dans laquelle, pour citer ma mère, «nous devenons des jouets brisés».

Mihai Claudiu CRISTEA

Les arnaqueurs de la «fraude du petit-fils» cherchent des victimes à Québec!

En Roumanie, où elle fait depuis des années un grand nombre de victimes, on surnomme ce type de supercherie «la méthode de l’accident» («metoda accidentul». Au Luxembourg, où elle est aussi très répandue, on l’appelle «l’arnaque du petit-fils». Au Québec, qui semble être un nouveau territoire pour les arnaqueurs, les policiers de Montréal la nomment «la fraude des grands-parents», ceux de Québec «la fraude du petit-fils».

La tactique des fraudeurs mise surtout sur l’impact émotionnel et se passe d’abord au téléphone. Les cibles de cette escroquerie sont souvent des personnes âgées appelées pour les «informer» qu’un de leurs proches (un petit-fils ou une petite-fille par exemple) a causé un accident ou vient de vivre un autre événement malheureux, toujours inventé de toutes pièces. On annonce que ce proche a un besoin urgent d’un important montant d’argent pour éviter l’emprisonnement ou pour être libéré. Parfois, on va jusqu’à une mise en scène téléphonique où les fraudeurs (seuls ou avec des complices) font semblant de pleurer ou tentent d’imiter (parfois avec succès) la voix du proche pour impressionner encore plus la potentielle victime.

Le 19 juillet 2022, le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) a mis en garde la population concernant la multiplication du nombre de «fraudes du petit-fils» survenues sur son territoire. «Depuis les dernières semaines, c’est une quinzaine de plaintes qui ont été faites au service de police. Nous rappelons aux gens d’être vigilants, puisque nous croyons que les fraudeurs pourraient faire d’autres victimes», affirme le SPVQ. (Mihai Claudiu CRISTEA)

Source: Sandra Dion, agente aux communications au SPVQ

Lisez plus dans l'édition d'août imprimée

Le musicien Lauro Vega s’engage dans la lutte contre la solitude et le suicide au Québec

Selon l’Institut national de santé publique du Québec, 1 128 Québécois se sont enlevé la vie en 2019 et 3 413 personnes ont été hospitalisées en 2020 au Québec à la suite d’une tentative de suicide.

Leader du groupe «El Mariachi» Los Trovadores, le musicien québécois d’origine mexicaine Lauro Vega est profondément troublé par le grand nombre de personnes qui se suicident ou qui tentent de se suicider en sol québécois. Il est en même temps inquiet de voir la solitude gagner du terrain dans la société québécoise, phénomène accentué par la pandémie de COVID-19.

Originaire d’Acapulco et vivant à Québec depuis presque 40 ans, Lauro Vega veut faire sa part, de façon bénévole, dans la lutte contre le suicide et la solitude dans sa terre d’adoption. Lors d’une entrevue exclusive accordée en juillet dernier au mensuel «Les immigrants de la Capitale», Monsieur Vega nous a déclaré qu’à partir de cet été, il prendra quelques minutes durant chacun de ses spectacles pour aborder avec ses spectateurs de toutes origines les sujets du suicide et de la solitude. (...)

«Je rappellerai dorénavant à mes spectateurs de ne pas hésiter à chercher de l’aide autour d’eux. De l’aide de spécialistes si nécessaire. Je vais leur rappeler aussi que la vie est un cadeau dont il faut pleinement profiter jusqu’au bout, et de ne pas céder devant les obstacles. Je veux leur demander d’être solidaires, de s’intéresser souvent à leurs proches et leurs amis pour savoir comment ils vont et de s’écouter réciproquement», promet le musicien Lauro Vega.

Mihai Claudiu CRISTEA

Lisez plus dans l'édition d'août imprimée

L'édition imprimée
no. 199, Août 2022
3 000 exemplaires. 20 pages.
Disponible dès maintenant.
Voir les points de distribution

Une porte d'entrée unique pour l'apprentissage du français

Le 15 juin dernier, M. Jean Boulet, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre de l'Immigration, de la Francisation et de l'Intégration, a annoncé le début des travaux devant mener à la création de Francisation Québec. Selon le gouvernement du Québec, Francisation Québec deviendra un «point d'accès unique qui favorisera l'utilisation par l'ensemble de la population du français comme langue commune» afin de faciliter les démarches et diriger les personnes immigrantes non francophones vers le service le mieux adapté à leurs besoins avec des cours de français en classe, en milieu de travail, en ligne ou encore avec des cours spécialisés par domaine d'emploi.

«Nous voulons nous assurer d'une offre de services accessible, flexible, variée et disponible partout aux Québec et à l'étranger pour permettre de favoriser l'apprentissage du français, langue commune et d'intégration», a déclaré le ministre Jean Boulet. Il a précisé en même temps qu’il s’agit «d'un projet d'envergure d'harmonisation des services gouvernementaux d'apprentissage du français» sans avancer une date concernant la concrétisation de ce projet.

«La langue française est notre langue officielle et commune et, en ce sens, doit être la langue d'intégration des nouvelles Québécoises et des nouveaux Québécois», a déclaré à son tour M. Simon Jolin-Barrette, ministre de la Langue française et ministre de la Justice qui estime que «la connaissance de la langue française est essentielle au succès des personnes immigrantes». (L.I.C.)

Source : Cabinet du ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration

Lisez plus dans l'édition d'août imprimée

Mise en garde pour ceux qui conduisent trop vite dans les quartiers de Québec

Toi qui as l'impression d'être le Dieu des routes à Québec. Toi qui fais des arrêts «à l'américaine» (sans vraiment t’arrêter). Toi qui, au volant de ton «pick-up» 4 x 4 aux roues énormes, regardes le monde de haut (avec arrogance). Toi qui estimes avoir le droit de circuler à 50 km à l'heure près d'un autobus scolaire dans Saint-Sauveur. Toi qui crois que ta vie mérite d'être vécue et que la mienne «ne vaut rien» pour ne pas dire, en te citant, que c'est «une vie de merde».

Sache que le jour où, avec ton «camion» ou ton «truck» puissant et polluant, tu frapperas un enfant, une jeune maman, une personne âgée ou moi-même, tu t’en mordras longuement les doigts et tu te feras tout petit, tête baissée devant un ou une juge. Tu devras te forcer à verser des larmes de crocodile pour éviter d'aller trop longtemps en prison. (...)

N'oublie pas que ma vie vaut tout autant que la tienne. Pèse un peu moins fort sur la pédale «à gaz». Parce que sinon, je te promets publiquement que la prochaine fois où je te verrai conduire «en fou» dans une zone résidentielle de Québec, toi et d'autres comme toi, j'appellerai tout de suite le 911 pour donner ton beau numéro de plaque et t'accuser de conduite dangereuse. Tu t’expliqueras après en long et en large avec les policiers du SPVQ. Je sais que tu seras très fâché contre moi. Mais j'assume.

Et parce que j’exerce un métier que tu détestes, je profite de celui-ci pour conseiller à tous les gens qui lisent cette mise en garde écrite spécialement pour toi de faire de même. On va ainsi peut-être t'aider à vivre ta vie en liberté sans gâcher pour autant la nôtre.

Mihai Claudiu CRISTEA

Lisez plus dans l'édition d'août imprimée

Afin de vous faciliter la vie en sol québécois P

Ouvrir un compte bancaire avant l’arrivée au Canada

Plus vite vous ouvrez un compte dans votre processus d'immigration au Canada, plus vous vous facilitez la vie.

Que vous prévoyiez d’immigrer, d’étudier ou de travailler au Canada, ou encore d’investir depuis votre pays d’origine, l’ouverture d’un compte à distance accélère votre transition financière. Elle vous permet de transférer des fonds dans votre compte au Canada avant votre arrivée et d’activer rapidement votre compte une fois sur place. Plus vite vous ouvrez un compte dans votre processus d’immigration au Canada, plus vous vous facilitez la vie. Vous serez soulagé par la suite de pouvoir vous concentrer sur toutes les autres choses auxquelles vous devez penser!

Les pièces à avoir en main pour toute ouverture de compte en ligne: votre passeport; le document officiel émis par le gouvernement du Canada ou par le gouvernement du Québec dans le cadre de votre demande d’immigration (permis d’études, permis de travail, EIMT complet, lettre d’introduction, etc.); votre future adresse au Canada ou le code postal de votre employeur ou de votre établissement d’enseignement; le numéro d’identification fiscale de votre pays d’origine.

Quelques étapes suffisent pour ouvrir un compte à distance :

  1. Connectez-vous à desjardins.com/OuvrirCompte. Remplissez le questionnaire en ligne. Ayez votre passeport en main.
  2. Un courriel vous est envoyé dans les 24 à 48 heures. Remarque : Pensez à vérifier votre boîte de courrier indésirable.
  3. Des renseignements concernant votre compte vous sont envoyés. Utilisez-les si vous souhaitez transférer des fonds dans votre compte au Canada.
  4. À votre arrivée au Canada, finalisez l’ouverture de votre compte. Présentez-vous avec vos pièces d’identité à la caisse mentionnée dans le courriel et récupérez vos moyens de paiement.

L’offre Desjardins pour les nouveaux arrivants propose, entre autres, un compte bancaire incluant un forfait transactionnel gratuit  et des transactions illimitées pendant un an. Mais ça ne s’arrête pas là! Desjardins vous offre également des conseils et des ateliers qui faciliteront votre intégration.

S’installer dans un nouveau pays suscite nécessairement des questions. Vous pouvez compter sur Desjardins pour vous guider.

Voir plus d’information sur l’ouverture d’un compte bancaire Desjardins au Canada ici: https://www.desjardins.com/particuliers/vous-etes/nouveaux-arrivants-canada/ouvrir-compte-canada/index.jsp