Solidaires avec Las Vegas, Marseille et Edmonton! Solidaires avec New York!
LE GUIDE DU NOUVEL ARRIVANT

Comment faire pour aimer l’hiver à Québec?

«Quelques arpents de neige», c’est en ces termes peu flatteurs que Voltaire décrivait le Canada au XVIIIe siècle. Pauvre homme, s’il avait pu profiter des améliorations techniques qui permettent aujourd’hui de profiter de l’hiver, il aurait compris tout le plaisir que peut procurer cette saison magnifique.

Mais, pour être en mesure d’apprécier l’hiver, il convient de bien se vêtir. Il ne faut pas sous-estimer les risques liés au froid, principalement les risques d’engelure, brûlure causée par le froid qui affecte généralement les extrémités du corps (orteils, oreilles) et les surfaces exposées du visage (nez, joues, menton) et qui sévit sans douleur, du moins jusqu’à ce qu’elle dégèle à la chaleur. Heureusement, prévenir les engelures est simple; il suffit de s’habiller pour affronter le froid.

Pour être en mesure d’apprécier l’hiver, il convient de bien se vêtir. (Photo: LIC)

Comment choisir son habillement?

Quand vient le temps de choisir des vêtements d’hiver, plusieurs choix s’offrent à nous. Mais n’oubliez pas que l’hiver, les températures peuvent varier de 0°C à moins 30°C. Plutôt que d’investir dans l’achat d’un manteau confortable uniquement par grand froid, optez pour un système multicouche, ou, comme le disaient nos grands-parents, habillez-vous en pelures d’oignon.

L’habillement multicouche

Un habillement multicouche comporte idéalement trois épaisseurs. La couche de base (sous-vêtements) sert à évacuer l’humidité que nous produisons pendant l’effort. Elle consiste généralement en une bonne paire de caleçons. Bien qu’elle ne soit pas toujours nécessaire, vous apprécierez certainement cette «pelure» de base lors des épisodes de froid extrême.

La couche intermédiaire est par contre essentielle. Elle assume le rôle d’isolation. Les laines naturelle ou polaire sont ici des matériaux de choix. Pour économiser, faites l’achat d’une veste qui, portée seule, pourra vous servir de manteau d’automne et de printemps.

La dernière couche, toute aussi essentielle, est souvent appelée «coquille». Elle forme la première ligne de défense. Recherchez des vêtements de type coupe-vent imperméable. Bien qu’ils soient souvent dispendieux, ils sont généralement conçus pour durer.

Mitaines et gants

Puisque les extrémités de votre corps sont les plus à risque, l’achat de mitaines ou de gants s’avère un incontournable. Les mitaines offrent une meilleure protection mais ont le désavantage de réduire votre dextérité. Cependant, n’hésitez pas à porter des mitaines lors des périodes de très basse température. Lorsque vous prévoyez entrer en contact direct avec la neige, portez des gants ou des mitaines faits de matériaux qui n’absorbent pas l’eau, vos mains demeureront ainsi bien au sec.

Les bottes d’hiver

Lors de l’achat de bottes d’hiver, recherchez avant tout l’étanchéité car pour demeurer au chaud, vos pieds doivent être au sec. Les bottes dont la partie inférieure est faite de caoutchouc représentent une bonne acquisition. Mais comme l’humidité provient aussi de votre sueur, priorisez l’achat d’un modèle qui comporte une section faite d’un matériau respirant. Au niveau de l’isolation, les bottes munies de chaussons amovibles facilitant le séchage constituent un bon achat. Le port d’un bas isolant s’avère un autre moyen d’assurer le confort de vos pieds à un prix raisonnable.

Tuque et foulard

Votre tête ne représente que 8 à 10 % de la superficie du corps, mais c’est par elle que s’évacue 30 à 40 % de notre chaleur. Il est donc essentiel de porter une tuque ou un chapeau par temps froid. Pour prévenir les engelures, recherchez un couvre-chef qui protège les oreilles. Complétez votre protection en portant un foulard ou un «faux-col» pour couvrir votre visage.

S’habituer au froid

Si vous trouvez les premières journées d’hiver insupportables et craignez que les températures avoisinant les moins 20 °C ne vous transforment en Bonhomme Carnaval, rassurez-vous. Même les personnes qui ont toujours vécu dans un pays nordique ont besoin d’un certain temps pour s’habituer au froid. Vous verrez, une fois l’hiver installé, il en faudra beaucoup plus pour vous atteindre. Qui sait, au retour du beau temps, vous vous surprendrez peut-être à trouver agréables des températures aussi fraîches que moins 10 °C.

Bougez et amusez-vous de l’hiver

Enfin, pour bien supporter l’hiver, rien de mieux que de savoir profiter de la neige. Plusieurs activités, comme dévaler les pentes en «crazy-carpet» ou se balader en raquettes, ne demandent qu’un équipement minimal. Pour les activités plus onéreuses, renseignez-vous sur les possibilités de location d’équipement et cherchez dans les centres de revente d’équipement usagé afin de dénicher les meilleures aubaines.

Bon hiver à tous!

François JEAN, Québec / Article publié dans le numéro de janvier 2010.