Dimanche de Pâques horrible au Sri Lanka. Plus de 250 personnes tuées
dans une série d’attentats terroristes anti-chrétiens. Solidaires avec les familles des victimes!
La recherche de la «perle rare» usagée peut virer très vite au cauchemar, surtout pour un immigrant récent ou mal avisé. (Photo: LIC)

Achat d’une voiture d’occasion au Québec? OUVREZ GRAND les yeux!

Avec l’arrivée du temps chaud, par nécessité ou par plaisir, le désir de se procurer une voiture augmente. Faute de moyens pour en acheter ou en louer une neuve, nous faisons appel au marché des voitures d’occasion de la région de Québec, en fonction du budget disponible. Mais la recherche de la «perle rare» usagée peut virer très vite au cauchemar, surtout pour un immigrant récent ou mal avisé. Pour éviter cela, trois choses s’imposent: inspectez la voiture, vérifiez son historique et ouvrez grand les yeux. Vous allez souvent découvrir de méchantes surprises...

Mihai Claudiu CRISTEA

Pour la saison des fraises et des framboises 2019

Les producteurs agricoles ont besoin de vous! P

Le Centre d’emploi agricole est en plein recrutement de travailleurs pour la saison 2019 dans la région de la Capitale-Nationale. Les travailleurs seront transportés jusqu’aux fermes de l’île d’Orléans, de Portneuf et de la Rive-Sud de Québec, où ils y travailleront de 7 à 8 heures par jour. Ce service, offert du lundi au samedi inclusivement si la température le permet, débute dès la mi-juin et se termine fin septembre.

Le salaire peut être payé au rendement ou à l’heure selon le contrat.

Profitez de cette opportunité pour vous familiariser avec l’agriculture québécoise et intégrer le marché du travail. Nous accueillons toutes les personnes de plus de 14 ans, sans regard sur leurs niveaux de français et de scolarité. Il suffit d’être en bonne forme physique et d’aimer travailler en plein air.

Service d’autobus – Points d’embarquement :

  • • Patro Roc-Amadour au 2301, 1re Avenue, Québec, G1L 3M9
  • • Canadian Tire au 1170, route de l’Église, Québec, G1V 4Y3

Inscription obligatoire.
Tous les mercredis de 12 h à 19 h jusqu’au 3 juillet 2019 1310, 1re Avenue, Québec (QC), G1L 3M9

Vous pouvez nous contacter au 418 872-7707 pour de plus amples renseignements. Nous vous attendons en grand nombre pour participer à la réussite de la saison des fraises et des framboises 2019, les fruits préférés des Québécois!

Révélations interculturelles au cœur du Vieux-Québec

Quand je distribue moi-même 75% du tirage du mensuel «Les immigrants de la Capitale», je vis la partie la plus plaisante de la production souvent épuisante de cette publication unique en son genre au Québec et qui fêtera l’année prochaine 15 ans d’existence. (…)

Cette livraison personnalisée m’offre l’opportunité d’échanger avec mes partenaires, de savoir comment ils vont, de les rassurer sur le fait que le journal est toujours en vie et que l’on continue malgré vents et marées notre belle aventure éditoriale à Québec. (…)

En avril dernier, lors d’une journée typique de fin d’hiver (ni froid, ni chaud, ni soleil, ni grisaille), j’ai eu une double révélation interculturelle au cœur de Québec, où les touristes étaient moins nombreux qu’à l’habitude. À l’accueil de l’Hôtel de Ville, le gardien de sécurité qui réceptionnait mes enveloppes pour les acheminer à bon port était un jeune Ivoirien d’une stature imposante. Après avoir jeté un œil sur la une de notre édition d’avril qui dévoile le rêve de son compatriote Abdoulaye Coulibaly de devenir policier au Service de police de la Ville de Québec (SPVQ), il a échappé un «moi aussi…», pour ajouter par la suite avec un brin de résignation que les démarches étaient loin d’être faciles. (…)

J’ai traversé la rue pour m’arrêter chez Simons, une compagnie partenaire de notre mensuel qui manifeste depuis plusieurs années une grande ouverture envers la main-d’œuvre immigrante. Et en quittant la réception, j’ai eu ma deuxième révélation interculturelle dans le Vieux-Québec. Dans l’ascenseur du magasin qui m’amenait au rez-de-chaussée à côté de deux autres personnes ayant visiblement des racines ailleurs qu’au Québec, j’ai réalisé subitement que nous étions trois immigrants dans cet espace mobile de quelques mètres carrés. Je n’ai pas pu m’empêcher de profiter de ce voyage de 15 secondes pour saluer les deux jeunes employés de Simons (elle d’origine iranienne, lui originaire du Costa Rica) tout en leur faisant part de cette belle coïncidence.

Je ne savais pas ce jour-là que cette rencontre interculturelle dans l'ascenseur qui m’a fait sourire allait devenir mon sujet d’éditorial pour ce numéro. Mais aujourd’hui, je pense que cette rencontre n’est pas du tout banale. Elle est un instantané du quotidien à Québec, un arrêt sur image d'une ville qui change, qui devient meilleure pour les nouveaux arrivants.

Mihai Claudiu CRISTEA

Les Ivoiriens de Québec ont fait revivre la fête de Paquinou dans Limoilou

Plus de 300 personnes, principalement des Ivoiriens de Québec, mais aussi d’autres Afro-Québécois et des Québécois «de souche», se sont donné rendez-vous le dimanche 21 avril 2019 au Centre Monseigneur Marcoux dans Limoilou pour fêter ensemble la fête de Pâques.

Le comité organisateur de l’événement, composé d’une dizaine de membres passionnés de la communauté ivoirienne de Québec, a voulu faire revivre pour une deuxième année consécutive la traditionnelle fête de Paquinou en sol québécois comme un beau prétexte contre la solitude quand la nostalgie peut frapper très fort. «Nous sommes loin de nos familles et ce jour de Pâques nous rappelle cela à chaque année. C’est pour cela qu’on voulait faire oublier cet éloignement à nos compatriotes ivoiriens et à d’autres Africains de Québec», nous a confié lors d’un long entretien un des membres du comité organisateur, M. Eugène Konan, pharmacien de profession.

Selon le site Web www.cotedivoiretourisme.ci, la fête de Paquinou est une célébration du peuple Baoulé qui vit au centre de la Côte d’Ivoire. Cet événement qui se déroule le jour de Pâques est «l’occasion propice pour les familles en pays baoulé de se rassembler et de faire le point sur des problèmes familiaux (règlement de litiges sociaux, fonciers, etc.), des récoltes et des événements heureux et malheureux survenus au sein des familles». Paquinou est aussi «le lieu de retrouvailles entre amis, membres d’une même famille et surtout une occasion festive sans pareille dans l’année».

Selon le modèle du pays d’origine, à Québec, la fête de Paquinou a été une réunion fraternelle qui a facilité des échanges communautaires et intercommunautaires décontractés. Les Ivoiriens de Québec et leurs invités ont passé une excellente soirée autour de mets typiques ivoiriens et au son d’une variété musicale à dominance ivoirienne. Fièrement habillés en tenues traditionnelles, les Ivoiriens vivant à Québec se sont fait un plaisir d’expliquer la Paquinou à tous ceux qui venaient tout juste de la découvrir.

Mihai Claudiu CRISTEA

Source: Le comité organisateur de la fête de Paquinou à Québec
L'édition imprimée
no. 163, Mai 2019
3 000 exemplaires. 20 pages.
Disponible dès maintenant.
Voir les points de distribution