Dimanche de Pâques horrible au Sri Lanka. Plus de 250 personnes tuées
dans une série d’attentats terroristes anti-chrétiens. Solidaires avec les familles des victimes!
Le groupe «Moov» de la Martinique, danse, couleurs et féminité au cœur de Limoilou. (Photo: Agnès Blais)

Une «tempête» de couleurs qui fait sourire la capitale québécoise

Du 31 août au 2 septembre 2019, la 6e édition du festival MondoKarnaval a célébré en grand la diversité culturelle. De nombreux spectateurs de toutes origines ont admiré encore cette année le traditionnel défilé organisé dans Limoilou sur la 3e Avenue et ont découvert la très riche programmation de l’événement au Lieu historique national Cartier-Brébeuf. Cette fois-ci, le MondoKarnaval s’est déroulé sous le thème «Femmes du monde».

Agnès BLAIS

Le Salon Carrière Formation de Québec

Un événement incontournable pour les immigrants! P

Du 24 au 26 octobre 2019 au Centre de foires ExpoCité

Photo : Salon Carrière Formation de Québec

Le Salon Carrière Formation de Québec aura lieu du jeudi 24 au samedi 26 octobre 2019 au Centre de foires ExpoCité. C’est l’événement par excellence pour vous outiller afin d’être en mesure de faire un choix de carrière éclairé ou de trouver un emploi. Plusieurs ressources seront disponibles sur place pour vous aider à cheminer sur le marché du travail. Vous trouverez en un seul lieu toute l’information sur les perspectives de carrières, les formations et les emplois adaptés à votre parcours professionnel. Des représentants de cégeps, d’universités, de centres de formation professionnelle ainsi que des spécialistes du marché du travail seront présents pour répondre à vos questions. Il sera même possible d’effectuer une recherche à l’aide d’une application permettant de trouver un emploi qui correspond à vos objectifs et valeurs et de fixer directement une rencontre avec un employeur.

Deux secteurs à votre disposition

Le secteur de la formation vous permettra de découvrir toutes les formations à votre disposition afin d’étudier dans le domaine de votre choix ou d’aider votre jeune à choisir sa future profession. Ce secteur se déroulera du 24 au 26 octobre.

L’autre secteur concerne les carrières. Ainsi, les Journées de l’emploi et de la formation continue se tiendront les 25 et 26 octobre et promettent d’être plus animées que jamais. Sortez votre plus bel habit, un service de prise de photo professionnelle gratuit sera à votre disposition afin que vous puissiez afficher une photo à l’allure professionnelle sur vos réseaux. De plus, des services de correction de CV, des conférences, des ateliers vous permettant de savoir comment vous «vendre» auprès des employeurs seront également organisés.

Enfin, évitez les frais de stationnement en utilisant le service de navettes gratuites à partir de GIT Services-conseils en emploi dans Vanier (premier départ des Halles Fleur de Lys à 9 h). Pour plus d’information, visitez le site internet www.saloncarriereformation.com.

Assister au Salon Carrière Formation de Québec, c’est profiter gratuitement d’une panoplie de ressources et d’activités afin de vous aider à trouver un emploi ou orienter votre avenir.

Rendez-vous au Centre de foires ExpoCité ! Entrée gratuite! 

SECTEUR FORMATION 
- jeudi 24 octobre : de 9 h à 16 h (secteur de la formation seulement); vendredi 25 octobre : de 9 h à 19 h 30; samedi 26 octobre : de 10 h à 16 h.

SECTEUR CARRIÈRE (2 jours seulement)
 - vendredi 25 octobre : de 9 h à 19 h 30 (service de navettes disponible); samedi 26 octobre : de 10 h à 16 h.

Immigrant «pure laine»

Je m’en souviens comme si c’était hier. Le 3 septembre 2001, accompagné de mon épouse, un bébé dans les bras, je quittais mon pays d’origine à bord d’un vol Bucarest-Montréal pour chercher le bonheur au bout du monde. Sous les yeux émus des proches, à l’aéroport, je me rappelle que je flottais sur un tapis imaginaire parsemé de 1001 illusions...

Cela fait 18 ans déjà. Entre-temps, le bébé de l’aéroport est devenu une belle demoiselle âgée de 19 ans tombée irrémédiablement en amour depuis quelques années pour un Roumain de Timisoara. Elle garde du Québec (comme son frère né à Québec en 2004) une multitude de souvenirs gustatifs, sucrés ou salés (que j’entasse dans mes valises avant chaque séjour en Roumanie), des photos et les «r» typiquement francophones qui semblent être là pour rester. Quant à mon épouse, le Québec (qu’elle et nos enfants ont dû quitter dans le contexte de la poursuite judiciaire insensée de 150 000 $ contre notre mensuel) ne lui manque pas. Cela lui fait plaisir en revanche de regarder des téléséries québécoises sur TV5, d’échanger de temps en temps avec ses anciennes amies et collègues de travail à Québec ou de commenter l’actualité québécoise avec moi.

Dix-huit ans après, le seul immigrant véritable de la famille, c’est moi. Un immigrant majeur et… vacciné, qui n’a plus le mal du pays. Le 3 septembre reste et restera encore pour moi pour un temps inconnu une date presque aussi importante que mon anniversaire ou la date de notre mariage. C’est vrai que l’immigration est en quelque sorte une deuxième naissance. Elle façonne de manière importante et définitive ta vie. Ce n’est pas banal de tout laisser pour tenter de te reconstruire dans un autre pays et dans une langue qui n’est pas la tienne. Cela ressemble parfois à une acrobatie à haute altitude sans filet de sécurité. (…)

Depuis quelques années, je partage ma vie entre le Québec et la Roumanie. Cela m’a certainement aidé à ne plus avoir de nostalgie pour mon pays d’origine. Mieux encore, je ne me sens plus le prisonnier de ma propre immigration. Et à ma grande surprise, j’ai enfin la sensation que j’ai deux pays, non seulement sur les papiers d’identité, mais aussi dans le cœur. Maintenant, quand j’écris, moi qui traitais d’hypocrites tous les immigrants plus ou moins récents qui prétendaient cela devant moi, j’ose affirmer publiquement que je pense en français. Je ne dois plus traduire mes pensées. Cette transformation mentale est sans doute une confirmation de ma deuxième identité. Cela a pris du temps, mais elle est bel et bien réelle.

Mihai Claudiu CRISTEA

Le MIDI annonce l’ouverture de 40 nouveaux points de services à la grandeur du Québec

Le 28 août 2019, le ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion, M. Simon Jolin-Barrette, accompagné du ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la Mauricie, M. Jean Boulet, a annoncé un déploiement majeur du ministère de l’Immigration dans toutes les régions du Québec ainsi qu’une bonification des services offerts aux entreprises. Ces nouvelles mesures représentent un investissement de 8,3 M$ du ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion (MIDI).

Les nouveaux employés du MIDI s’installeront dans les bureaux de Services Québec et les centres locaux d’emploi. Leur travail s’exercera en complémentarité avec celui des employés du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale.

Le MIDI ouvrira 40 nouveaux points de services du MIDI partout au Québec pour atteindre un total de 61. Ces «antennes» s’intégreront aux bureaux existants de Services Québec et seront réparties dans les Directions régionales du MIDI. Deux nouvelles Directions régionales seront ajoutées pour un total de six.

Avec ce réseau bonifié, le MIDI sera présent dans plus de 50 villes, dans l’ensemble des régions administratives du Québec, afin de répondre aux besoins des entreprises et des régions. «En s'assurant d'être davantage présent dans toutes les régions du Québec et en devenant une référence régionale forte, le MIDI réaffirme ainsi son leadership en matière de sélection, de francisation et d'intégration. Nous allons travailler en complémentarité avec le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale pour mieux soutenir les entreprises et le dynamisme économique dans toutes les régions du Québec», a déclaré M. Simon Jolin-Barrette, ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion. «La rareté de la main-d’œuvre est un enjeu de société et il faut travailler tous ensemble pour trouver des solutions adaptées aux réalités de toutes les régions», a précisé à son tour M. Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale.

Afin d’assurer une présence suffisante en région et de mieux servir les différents partenaires, le ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion ajoute 111 employés sur le territoire. Au total, ce sont 162 employés du MIDI qui offriront des services dans toutes les régions du Québec. Le déploiement du réseau offrira aux entrepreneurs un accès facile et rapide à un employé du ministère québécois de l’Immigration.

(L.I.C. — Source: MIDI)
L'édition imprimée
no. 167, Septembre 2019
3 000 exemplaires. 24 pages.
Disponible dès maintenant.
Voir les points de distribution